En Allemagne, le système scolaire dépend du Land (de la région) et non du Bund (de l’État fédéral). La Bavière a annoncé fermer les crèches, les écoles primaires et les établissements du secondaire jusqu’au 19 avril et la Sarre jusqu’à nouvel ordre. La Rhénanie-Palatinat ferme aussi ses écoles, vraisemblablement jusqu’au 20 avril. Berlin, Brême, la Basse-Saxe et le Schleswig-Holstein aussi !

Chaque Bundesland prendra sa décision, même si Angela Merkel l’a recommandé comme option. Et à Hambourg ? Nous attendons une éventuelle décision. (*Actualisation, une décision devrait être prise dans l’après-midi). Nous sommes rentrés hier (en nous disant qu’on aurait mieux fait de rester dans la Nièvre) sans savoir ce qu’il en serait. Nous avons de plus fait étape dans le nord de la Rhénanie du Nord – Westphalie, changeant de destination en cours de trajet car nous devions au départ dormir dans le sud de cette région… à quelques dizaines de kilomètres d’un foyer d’infection.

Mon mari et moi avons la possibilité de faire du télé-travail, nous ne sommes pas trop stressés de ce côté même s’il est fort probable que notre efficacité soit amoindrie… avec trois enfants à la maison ! Nous devrons compenser le soir, une fois que les enfants seront couchés. Je dois participer à une formation dans un autre Land en fin de semaine prochaine et elle est pour l’instant maintenue (ce qui m’étonne).

Les deux grands sont assez inquiets et demandent régulièrement s’ils iront à l’école lundi ou pas et s’ils n’y vont pas combien de temps ils resteront à la maison. La petite est contente d’être à la maison. Mais comment les occuperons-nous dans notre appartement en étage ? Nous envisageons d’aller découvrir régulièrement des espaces naturels protégés aux environs de Hambourg… à condition d’avoir le droit de sortir !

La panique semble gagner Hambourg. Une voisine et amie vient de me prévenir que le supermarché vers chez nous… n’avait plus de papier toilette et que les autres rayons se dégarnissaient.

J’espère que le Land de Hambourg fera rapidement une annonce afin que l’on puisse rassurer nos enfants et nous organiser en télé-travail pour la/les semaine(s) à venir (si nécessaire).

Dr. Peter Tschentscher, le maire de Hambourg, vient d’annoncer que les crèches, les écoles et les établissements du secondaire seront fermés jusqu’au 29 mars. Les établissements supérieurs seront eux fermés jusqu’à la fin avril. Un service minimum de prise en charge des enfants doit être assuré pour les enfants dont les parents travaillent dans des domaines indispensables pour la société.

En photographie de couverture : la Speicherstadt (la ville-entrepôt) à Hambourg

%d blogueurs aiment cette page :