Pendant nos vacances dans la Nièvre, je pensais réserver une balade en poney pour les deux grands mais j’ai trouvé encore mieux : une randonnée avec des ânes couplée à la visite des jardins d’un très beau château.

Informations pratiques

Nous avons pris rendez-vous le matin pour une randonnée en âne ainsi que la visite des jardins du château de Corbelin (le seul jour sans pluie de la semaine, un beau coup de chance) avec Didier Martin, Bonito et Virgule à La Chapelle-Saint-André, petit village situé au nord-ouest de Varzy. Les deux ânes ont été préparés pour que les enfants puissent les monter et des bombes de différentes tailles sont mises à disposition. Didier nous a accompagné pendant toute la balade pour des raisons de sécurité, celle des enfants et celle de ses ânes. En effet, même si c’est un animal paisible et doux, un âne adulte pèse 400 kg et a besoin d’être en confiance.

Vous pouvez contacter Didier sur son site internet ou sur sa page Facebook.

A lire aussi : Varzy, une petite ville médiévale au coeur de la Nièvre

Randonnée dans un très beau cadre

Nous sommes partis en direction du château de Corbelin, en longeant des champs et la forêt. Nous avons marché trois quarts d’heure, tranquillement, en admirant le paysage valloné et les champs de blé. Les enfants étaient ravis, caressaient leur âne et s’amusaient du fait que ce dernier essayait parfois de manger quand c’était moi ou leur papa qui tenait la longe… Nous n’avons apparemment pas la même autorité que leur maître.

Le matin est vraiment le meilleur moment de la journée pour faire cette randonnée car nous n’avions pas trop chaud et les insectes agressifs pour les ânes (comme les taons par exemple) n’étaient pas encore sortis. Après trois quarts d’heure, nous avons atteint le château de Corbelin et l’ancienne chapelle de Corbelin.

Une fois arrivés au château, les ânes ont eu un temps de repos à l’ombre pendant que nous sommes partis découvrir les jardins et une tour du château (le reste de la propriété n’est pas ouvert à la visite).

Les jardins du Château de Corbelin

Au XIIe siècle, une maison fortifiée est construite sur une motte castrale à 500 mètres du château actuel. La Guerre de Cent Ans donnant lieu à des pillages dans le Berry et le Nivernais, les quatre tours sont construites et reliées entre elles par des courtines entre la fin du XIVe et le début du XVe siècle. Mais le XVIe siècle voit l’abandon de la fonction militaire du château. La cour est réhaussée et un corps de bâtiment est construit entre les tours sud. D’autres travaux d’aménagement auront lieu au XVIIIe siècle et orienteront la propriété vers une fonction agricole, tout en supervisant l’activité sidérurgique artisanale du village qui s’installe vers la chapelle. Mais le village a disparu après l’abandon de ces activités économiques à la fin du XIXe siècle.

Le château ne se visite pas, à l’exception de la tour nord-est qui permet d’admirer une magnifique charpente.

Un grand bravo au jardinier et à sa fille qui font un travail impressionnant ! Les jardins sont magnifiques et très bien entretenus.

Lors de l’achat du château par les propriétaires actuels dans les années 1990, le château était une exploitation agricole et il n’y avait pas de jardins : ils ont donc dû tout recréer ou inventer.

La rivière du Corbelin traverse la propriété

Le jardin a reçu le label Jardin Remarquable, décerné par le Ministère de la Culture afin de valoriser des jardins entretenus, développés et ouverts au public. Il y en a un peu plus de 400 sur le territoire français. Le jardin du château de Corbelin peut aussi être visité, indépendamment d’une balade à dos d’âne.

Le château de Corbelin : son site internet

Après la découverte du jardin, nous avons retrouvé les ânes et Didier et sommes rentrés tranquillement, à pied ou à dos d’âne pour les enfants. C’est une excursion qui nous a beaucoup plu, les enfants étaient ravis et ont demandé à revenir l’été prochain. Rendez-vous en 2022 !

%d blogueurs aiment cette page :