Avec trois enfants de moins de huit ans, nous avons abandonné les week-ends à l’improviste, les départs sur un coup de tête et les vacances au fil de la route. Cette spontanéité me manque un peu mais je préfère pour l’instant éviter les galères et profiter de nos vacances.

Voyager à cinq n’a pas non plus le même coût. La benjamine aura trois ans cet été et elle ne voudra bientôt plus (ou ne pourra plus) dormir dans un lit parapluie. Pour nos courtes étapes, il nous faudra donc trouver une chambre proposant une literie pour cinq personnes ou louer deux chambres d’hôtel (ce qui coûte beaucoup plus cher). La solution la plus économique : l’auberge de jeunesse ! Selon le trajet emprunté et les pays traversés, nous faisons parfois des infidélités aux auberges de jeunesse.

Je suis actuellement en pleine préparation de nos vacances d’été. Une semaine est déjà réservée : nous repartons en vacances avec des amis après avoir connu une excellente première expérience. Dix enfants et six adultes et une petite ambiance de colonie de vacances ! Cette fois-ci, en camping sur la Côte d’Argent ! Nous irons ensuite passer deux semaines dans ma famille… mais là aussi, à cinq, nous prenons de la place ! Pour cet été, donc, peu de réservations à faire mis à part celles des étapes. En effet, à l’aller, nous aurons 1400 km à parcourir pour atteindre enfin le camping et, au retour, seulement 1100km…

Nos étapes préférées quand nous n’allons pas en auberge de jeunesse : un hôtel sympa avec un restaurant dans une petite ville. Si possible, un bâtiment historique ou insolite afin de découvrir quelque chose d’intéressant après avoir supporté des heures de voiture. La petite ville est aussi idéale pour éviter les embouteillages et pour faire une petite promenade. C’est l’occasion de découvrir de jolis endroits, un peu en dehors des circuits touristiques et d’admirer de superbes paysages.

Nous avons ainsi découvert de jolies villes (plus ou moins petites) en Allemagne comme Seligenstadt, Monschau, Aix-la-Chapelle, Leipzig ou Münster.

Seligenstadt

En Belgique, nous avons aussi souvent fait étape: à Liège, à Bouillon ou à Durbuy.

Le Luxembourg est aussi un de nos points de passage, à Luxembourg (la capitale). En France, nous avons fait étape dans un moulin du XVIe siècle dans l’Yonne ou dans une abbaye à Pont-à-Mousson.

Ces petites étapes d’une nuit sont un vrai plaisir ! J’aime les dénicher, surtout quand elles proposent des chambres familiales à un prix accessible… Je passe par le site de l’office de tourisme de la région où nous ferons étape ou des sites comme booking ou tripadvisor pour chercher la perle rare. Pour la réservation, booking a l’avantage de proposer une annulation gratuite mais les prix proposés peuvent être supérieurs à ceux proposés par l’hôtelier si on le contacte directement. La commission prise par booking auprès des hôteliers est assez élevée, leurs conditions peuvent être drastiques quant aux réservations. J’aime donc autant contacter directement l’hôtelier pour connaître ses tarifs et savoir s’il accepte des réservations directes.

En parallèle des étapes, j’aime aussi rechercher l’hébergement où nous logerons quelques jours. Le plus économique et le plus pratique est de louer un gîte… dont nous pouvons être plus ou moins satisfaits ! Cette année, nous ne louerons a priori pas de gîte, sauf peut-être pour le Premier de l’An. Mais cela me laisse encore le temps de chercher…

D’ailleurs, je recherche une étape sympa à la frontière franco-belge (vers l’autoroute belge E42 ou l’A2 en France) et une étape le long de l’A7 en Allemagne en Hesse. Quelqu’un a des pistes ?


%d blogueurs aiment cette page :