Cette année, nous fêtons Noël en Allemagne dans ma belle-famille. Nous n’allons donc pas faire de long trajet en voiture. Même si j’apprécie grandement de ne pas passer deux jours sur la route à avaler les kilomètres en alternant Baustelle (travaux), embouteillages et route dégagée, j’aime aussi ces trajets tous ensemble et notamment les étapes que nous faisons sur la route. J’essaie toujours de trouver une jolie ville à découvrir afin de pouvoir nous détendre et nous promener dans un cadre agréable, après être restés assis pendant huit heures.

A deux reprises, nous avons ainsi fait étape à Monschau (parfois encore connue sous son ancien nom de Montjoie). Cette belle ville de 12 000 habitants est située sur la frontière entre la Belgique et l’Allemagne, à une trentaine de kilomètres au sud d’Aix-la-Chapelle (Aachen).

La ville de Monschau a été fondée à la fin du XIIe siècle et était dominée par le château-fort construit sur un éperon rocheux. Le nom de la ville est alors orthographié en Monjoye (francisé en Montjoie vers 1800 lors de l’occupation de la Rhénanie par la France).

Depuis le château (une auberge de jeunesse y est installée mais nous n’y avons pas dormi), la vue sur la ville et les collines environnantes est superbe.

Malgré les guerres et les pillages, la ville poursuit son développement et son enrichissement. Au XVIIIe siècle, la ville devient célèbre dans toute l’Europe grâce à ses drapiers et au drap fin de Montjoie, réputé pour sa grande qualité. Le cœur historique de la ville s’embellit des belles demeures des drapiers et de leurs ateliers. Ateliers qui malheureusement ne sauront s’adapter à la révolution industrielle et finiront par disparaître au début du XXe siècle.

Restée à l’écart de l’industrialisation, elle souffre d’un déclin démographique… qui lui permet de ne pas connaître de modification urbaine de son centre historique. En 1918, son nom est germanisé en Monschau, afin d’effacer tout ce qui se rattache à la France et au français.

Nous avons beaucoup aimé faire étape à Monschau à deux reprises et avons, de plus, eu la chance de découvrir la ville sous le soleil mais aussi sous une version poétique et douce, recouverte de neige.

Le centre-ville comporte des rues étroites, escarpées et la circulation est très règlementée. Le plus simple est de directement se garer sur l’un des parkings prévus à cet usage.

Vous connaissez Monschau ? Avez-vous d’autres jolies villes à me recommander dans les environs ?

%d bloggers like this: