Hier, nous avons fêté le Laternelaufen ou Laternenumzug de la crèche de nos filles. Notre fils, lui, en classe équivalente au CE1, est trop grand et son école ne le propose que pour la Vorschule (la grande section) et la 1. Klasse (le CP). Mais qu’est-ce que le Laternelaufen ou Laternenumzug ? Il s’agit d’une retraite aux flambeaux en musique que l’on fait en Allemagne entre la fin octobre et la mi-novembre, les régions catholiques préférant le 11 novembre, le Martinstag, c’est-à-dire la Saint-Martin (l’armistice de la Première Guerre mondiale n’étant bien sûr pas commémoré…). Les crèches, les écoles, les casernes de pompiers, les associations sportives, les mairies mais aussi les associations citoyennes, les musées, les centres commerciaux, les hôpitaux, etc. proposent en général leur Laternelaufen. Si la ville est grande, on peut sans problème faire un Laternelaufen chaque jour pendant un mois !

Dès octobre, les supermarchés et les drogueries proposent les Laternestäbe. Les plus traditionnels vont prendre la baguette en bois munie d’un crochet métallique pour accrocher le lampions, la bougie étant dans le lampion (c’est l’équivalent du lampion de la retraite aux flambeaux du 14 juillet en France). Mais aujourd’hui, la plupart des crèches, pour des raisons de sécurité, demande de venir avec une baguette fonctionnant avec des piles.

Pour les plus pressés, on peut aussi trouver dans les magasins des lampions ou des sets de fabrication du lampion.

Mais la tradition veut que l’on fabrique le lampion avec son enfant. Chaque crèche, école, etc. va proposer un atelier de fabrication un après-midi, avec chansons, café et petits gâteaux. Deux heures de paillettes, de papier crépon, de papier de soie, etc. Dans notre crèche, il y a aussi toujours une grande variété et créativité dans le support : la bouteille en plastique, la brique de lait, etc.

Quelques années de production : nos chefs d’œuvre…

Dès fin septembre, les enfants se préparent et chantent et rechantent les chansons traditionnelles : « Ich gehe mit meiner Laterne », « Laterne, Laterne », « Durch die Straßen auf und nieder », « Kommt, wir wollen Laterne laufen », « Milli und Molli beim Laternenumzug », etc. Chansons que les enfants adorent et réclament tout au long de l’année !

Le jour J, le rendez-vous est donné à la tombée de la nuit. Les enfants sont fin prêts, surexcités même. Chacun est muni de son lampion et de sa baguette qui clignote. Le cortège s’ébranle et commence à parcourir les rues du quartier en chantant.

Laterne2 Laterne4

C’est un vrai plaisir de marcher ainsi doucement, au son de l’accordéon (ou d’autres instruments de musique) en chantant et en voyant les enfants si heureux de montrer leur lampion, de le mettre en lumière, de chanter.

Laterne3

Un autre exemple de Laternelaufen (qui a eu lieu dans notre rue)…

Après avoir fait le tour du quartier, on se retrouve à la crèche pour le buffet ! Un autre moment très sympathique qui permet d’échanger avec les autres parents, les éducateurs et les enfants. Les parents préparent eux-mêmes le buffet, ce qui est l’occasion de goûter les petites spécialités de chacun. J’adore le Laternelaufen, c’est un moment tellement convivial.