Quand j’ai lu cet article de Kenza (du blog Cups of english tea) sur les voyages qu’elle n’a pas faits, le thème a résonné en moi et j’ai repensé à ceux que je n’avais, moi non plus, pas fait.

Le Mexique en 1992

En 1992, ma sœur est partie vivre quelques mois au Mexique. J’étais déjà fascinée depuis bien longtemps par ce pays et par les différentes civilisations mésoaméricaines, grâce notamment aux Mystérieuses Cités d’Or (Enfant du soleil, tu parcours la terre, le ciel… Tout le monde s’en souvient ?). J’ai beaucoup rêvé de ce voyage qui ne s’est pas concrétisé. J’étais lycéenne et mes parents n’ont jamais envisagé sérieusement de me payer un billet d’avion pour le Mexique (à l’époque, c’était vraiment très cher) et de me laisser voyager seule. Pendant mes études d’histoire de l’art et d’archéologie, j’ai suivi des cours d’archéologie mésoaméricaine… mais je n’ai toujours pas posé un pied sur le continent américain.

Chypre en 1996

Pendant toutes mes années de lycée, j’ai correspondu avec une jeune Chypriote habitant Larnaca. Nous nous sommes écrits très régulièrement, nous nous sommes envoyés de petits colis. J’ai beaucoup appris sur l’histoire de son pays, sur la ville d’origine de ses parents (Nicosie) et leur fuite au sud de la ligne verte. Nous avions commencé à préparer ma venue chez elle pendant les vacances d’été, j’avais lu des guides touristiques et étais enthousiaste… et puis, j’ai pris peur et n’ai jamais réservé mon billet d’avion. C’était trop d’inconnu pour moi et j’étais trop jeune. Finalement, je ne connais toujours pas Chypre, je l’ai juste survolée et y ai fait une escale de deux heures.

Berlin en 1999

En 1999, je suis en licence d’histoire et de géographie à Poitiers. Déjà germanophile, je souhaite partir en Erasmus en Allemagne pour la maîtrise. L’enseignante responsable des échanges avec l’Allemagne est enthousiaste et m’explique qu’elle a bien mieux que l’université partenaire (Bielefeld, il me semble). Elle va m’envoyer à la Humboldt à Berlin, avec un échange qu’elle va mettre en place. Le programme est alléchant : je vais travailler sur des archives de la RDA, loger dans une résidence de jeunes chercheurs et toucher une bourse… Mais elle n’a jamais de réponses concrètes à mes questions. Est-ce que je pourrais cumuler cette bourse à ma bourse d’État ? Quel sera le montant de cette bourse ? Par qui me sera-t-elle versée ? Devrai-je la rembourser ? Quel sera le montant du loyer dans cette résidence ? Rien n’est grave, tout se mettra en place une fois que je serai à Berlin. Sauf que je suis boursière d’État et que je ne peux pas me permettre de partir à l’aventure à Berlin sans savoir si je bénéficierai réellement de bourses ou pas ! Finalement, devant tant d’incertitudes, je décide de ne pas partir à Berlin… mais à Paris et de faire une maîtrise sur le Second Empire dans la Nièvre ! Ça change des archives de la RDA… J’irai finalement découvrir la capitale allemande en 2004 et aurai un tel coup de foudre pour la ville… que je retournerai y vivre en 2005-2006 comme assistante linguistique.

Saint-Étienne / Lyon en 2002

Une amie rencontrée lors d’un job d’été à Poitiers est allée faire son DESS (M2 pro pour les petits jeunes qui me lisent…) à Saint-Étienne après avoir fait un an de stage en Lituanie (où j’étais allée lui rendre visite). Nous parlons de ma visite, d’aller voir la fête des Lumières à Lyon. Mais c’est une année chargée pour moi car je viens tout juste de commencer à travailler et on n’arrive pas à organiser ce séjour. Elle n’y reste que le temps du DESS et je lui rendrai visite dans son prochain pays. J’irai découvrir Lyon avec deux amis en 2007 : la ville m’a beaucoup plu et je devais y retourner en famille en mars… mais mon entorse en a décidé autrement. Quant à Saint-Étienne, l’une de mes nièces s’y étant installée pour ses études, j’ai découvert la ville en famille cette année.

La Syrie en 2005

Le vendredi 18 février 2005, avec trois amis, nous partons deux semaines à Beyrouth car l’un de ces amis a vécu au Liban et veut nous faire découvrir ce pays cher à son cœur. Nous avons déjà prévu de partir la seconde semaine en voiture à Damas (à environ 70 km de Beyrouth) et de découvrir la ville et ses environs. Les visas pour la Syrie sont sur nos passeports. Mais le lundi 14 février 2005, Rafic Hariri (un homme politique libanais ayant eu de hautes fonctions) est assassiné lors d’un attentat. La Syrie est soupçonnée d’en être le commanditaire, Jacques Chirac s’engage au côté du Liban et de son ami décédé lors d’un discours qui a beaucoup marqué les esprits au Liban. Nous hésitons à venir, l’ami libanais qui nous accueille nous rassure mais nous déconseille fermement de partir en Syrie. Nous renonçons. Comme vous vous en doutez, je n’y suis jamais allée ensuite.

Düsseldorf en 2008

En 2008, j’ai obtenu une bourse européenne pour suivre un séminaire à Düsseldorf. La thématique a l’air passionnant et peut m’ouvrir des portes très intéressantes d’un point de vue professionnel. Mais je viens de rencontrer mon homme et comme il quitte Paris quatre mois plus tard pour rentrer en Allemagne, je préfère passer l’été avec lui.

Singapour depuis 2013

L’amie qui vivait à Saint-Étienne, après d’autres expatriations, habite depuis 2013 à Singapour. Singapour me tenterait vraiment beaucoup et les voyages dans un pays lointain me manquent… mais depuis 2013, nous sommes passés de trois à cinq et voyager en Asie avec des enfants petits ne se décide plus aussi spontanément que quand on est jeune et célibataire ! Pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour. Quand ils auront grandi et seront plus autonomes, on envisagera des destinations plus lointaines que l’Autriche ou l’Italie…

Et vous ? Quels sont les voyages que vous n’avez pas faits ?

%d blogueurs aiment cette page :