Informations pratiques

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, Hambourg n’a plus de muséum d’histoire naturelle. En effet, ce dernier fut détruit par les bombardements. Il était situé Steintorwall, juste à côté de Hauptbahnhof. Une partie des collections du Naturhistorisches Museum a pu être sauvée. Elles ont ensuite été réparties entre trois musées : le Zoologisches Museum, le Mineralogisches Museum et le Geologisch-Paläontologisches Museum.

A lire aussi : En sortie au Musée minéralogique de Hambourg

Les trois musées sont situés dans le quartier de l’université et dépendent du Leibniz-Institut zur Analyse des Biodiversitätswandels (Institut Leibniz pour l’analyse du changement de la biodiversité). Une partie de cet institut, le Cenak (Centrum für Naturkunde) est chargé du projet de recréer un muséum d’histoire naturelle axé sur la recherche à Hambourg : l’Evolutioneum. Ce dernier devrait être construit dans la Hafen City et son inauguration est prévue pour 2027.

Le musée zoologique est ouvert du mardi au dimanche, de 10h00 à 17h00. L’entrée est gratuite et le musée est accessible en fauteuil roulant.

L’exposition Eozän (l’Éocène)

Cette exposition est proposée jusqu’au 23 janvier. Je vous recommande fortement d’y aller car elle présente cette période géologique (de 56 à 39 millions d’années avant notre ère). L’Éocène marque l’apparition des premiers mammifères et la faune et la flore qui peuplait alors ce qui deviendra l’Allemagne.

La partie consacrée à l’ambre et aux animaux et plantes qui peuvent y être inclus est passionnante. Les agrandissements permettent de découvrir ces insectes vieux de plusieurs dizaines de millions d’années.

A partir de mars 2022, la prochaine exposition temporaire sera consacrée aux insectes : « Facettenreiche Insekten – Vielfalt / Gefährdung / Schutz ».

Les collections permanentes

Elles abordent différents thèmes dont les animaux en voie de disparition et les raisons de leur prochaine extinction, l’évolution des espèces ou le réchauffement climatique.

Enfin, une célébrité hambourgeoise est exposée : Antje.

Antje était une femelle morse du Pacifique ayant vécu entre 1976 et 2003 à Hagenbecks Tierpark. En 1978, elle devient la mascotte de NDR (radio et télévision du nord de l’Allemagne) , située dans le même quartier que le zoo. Elle apparaît alors sur le logo, dans les publicités, sur des autocollants, des cartables et même dans un dessin animé après sa mort.

Les panneaux sont en allemand mais la découverte des animaux exposés vaut le détour, même si on ne comprend pas la langue.

C’est un musée vraiment passionnant, pour les enfants comme pour les adultes. Des planches sont proposées aux enfants pour toucher, organiser, etc. de façon très pédagogique. Je ne pouvais passer qu’une heure sur place, ce qui était insuffisant pour voir toutes les collections exposées… mais suffisant pour avoir envie de revenir.

%d blogueurs aiment cette page :