Je participe au rv #Histoires Expatriées du mois de mai 2020. Il est organisé par Lucie du blog L’occhio di Lucie et, ce mois-ci, le thème est le vert. C’est Lucie qui en est l’initiatrice.

Le vert me fait tout d’abord penser à la végétation. En effet, il pleut régulièrement, notamment à Hambourg et nous n’avons jamais de problèmes de sécheresse. La verdure est donc présente toute l’année mais ne m’inspirait pas assez pour en faire un article…

En fait, depuis les dernières élections législatives en 2017, l’Allemagne est devenu le premier pays vert de l’Union européenne, c’est-à-dire le pays où le parti écologiste (die Grünen) a le plus de voix et de représentants élus. En effet, sur 709 députés, 67 appartiennent à ce parti.

Source : bpb

C’est intéressant de voir que lors des élections européennes de 2019 (comme pour bien d’autres thèmes), la frontière interallemande est encore visible dans les résultats électoraux. Mis à part à Berlin et dans quelques grandes villes, les Verts sont clairement moins représentés dans les nouveaux Länder (ex-RDA) qu’à l’ouest. L’AfD est, elle, malheureusement très présente à l’est.

Malgré leur existence depuis les années 1960, die Grünen ne dirigent un Land que depuis 2012. En effet, Winfried Kretschmann est le premier à avoir été élu à cette fonction : il est le ministre-président du Bade-Wurtemberg et a été réélu en 2016 (en coalition avec la CDU, les chrétiens-démocrates) . Le ministre-président joue un rôle essentiel dans la démocratie allemande. Beaucoup de domaines relèvent du Land comme par exemple la santé ou l’éducation et le ministre-président est le chef du gouvernement de son Land.

Un article court sur une couleur que je vois pourtant dès que je regarde par la fenêtre…

Photographie de couverture : Winsen (Luhe)

Autres participations (avec plein de nouvelles venues ! Bienvenue !) :

%d blogueurs aiment cette page :