Sur trois enfants, nous avons deux passionnés de locomotives, de wagons, de rails, d’aiguillages… bref de trains ! L’aîné et la benjamine adorent ainsi construire des circuits compliqués, prendre le train, etc.

Nous avions fait étape à l’auberge de jeunesse d’Utrecht juste après Noël et avions dormi dans la chambre Miffy ou chambre des lapins trop mignons, d’après ma cadette. Ayant apprécié ce que nous avions vu de la ville, nous avons décidé d’y refaire étape, après les vacances d’été. Mi-juillet, nous sommes donc retournés à Utrecht… mais dans la chambre des trains !

La chambre des trains

En effet, l’auberge de jeunesse dans le centre de la ville propose une chambre décorée d’après le musée du chemin de fer. De plus, le petit-déjeuner est inclus, les lits sont faits et des serviettes et des doses de gel douche et de shampooing sont déjà dans la chambre. Ce qui est vraiment appréciable après 700 km de voiture !

Les portes des toilettes et de la douche qui ont beaucoup plu aux enfants… Ils veulent les mêmes pour leurs chambres !

Gros succès de la table Brio et des livres sur les trains ! Les fauteuils ont été appréciés et mon aîné a adoré dormir dans le lit supérieur. Point très positif : il s’agissait d’un lit superposé vraiment sécurisé, ce qui n’est pas toujours le cas. Comme pour la chambre Miffy, les enfants pouvaient choisir un petit cadeau à l’arrivée.

Les filles ont été ravies.
La lampe éclairant l’entrée de la chambre (je veux la même)

La table du petit-déjeuner était aussi ferroviaire…

Nous avons de nouveau été très satisfaits par la qualité de l’auberge de jeunesse, son engagement pour l’environnement et avons très bien dîné. Le personnel est vraiment sympathique.

La ville historique d’Utrecht

Avant de dîner, nous sommes allés nous promener dans Utrecht. Le centre-ville est très joli. C’est une ville estudiantine où l’on trouve de nombreux restaurants. Ce qui nous a surpris, c’est le fait que les cyclistes et les conducteurs de scooters ne portaient pas de casques. Ce n’est apparemment pas obligatoire aux Pays-Bas.

Spoorwegmuseum (le musée du chemin de fer)

Il est établi dans une ancienne gare construite en 1874, la Maliebaan Station. C’est un bâtiment superbe, très bien rénové. Le hall d’entrée et les salles ouvertes à la visite sont très intéressantes… et il y a même un barbier !

On rejoint ensuite les voies et les hangars afin de poursuivre la visite. Une navette dessert le musée depuis la gare centrale d’Utrecht, ce sont les seuls trains qui arrivent encore ici. Nous sommes venus en voiture et avons payé 9,50€ de parking ! Mais tous les parkings sont chers à Utrecht…

Nous avons été impressionnés par la taille du musée et la richesse des collections présentées. Le plan de la visite est à la fois chronologique et thématique et l’histoire du rail est expliquée de façon très pédagogique et adaptée aux enfants. Des audioguides sont seulement disponibles en anglais et en néerlandais… Dommage pour les enfants !

Les espaces intérieurs et extérieurs sont immenses et les enfants peuvent facilement jouer aux cheminots, chefs de gare, etc. sans gêner les autres visiteurs. On peut rentrer dans la plupart des trains et bien observer les autres.

Mon grand favori : le train qui aurait aimé être un bateau. Je le trouve franchement classe.

A l’extérieur, on trouve aussi un bel espace de jeux pour enfants comportant notamment une draisine, une petite île accessible par bateau… et le petit train ! Énorme succès ! La restauration du musée est aussi de bonne qualité.

Au final, nous pensions y rester deux heures… et nous sommes partis au bout de presque quatre heures avec des enfants mécontents et protestants qu’ils voulaient refaire des activités et continuer à découvrir les locomotives et les trains. Il est fort probable que l’on revienne un jour.

Des passionnés du rail chez vous ?

%d bloggers like this: