Le trajet France-Allemagne étant trop long pour le faire d’une seule traite, nous faisons toujours une étape. Nous essayons de nous arrêter dans un joli endroit pour pouvoir profiter d’une promenade après de longues heures de voiture. Lors de notre dernier trajet, nous avons fait étape à Utrecht, aux Pays-Bas.

Nous avions déjà décidé de passer par les Pays-Bas, afin d’éviter les nombreux travaux des autoroutes allemandes, les Ardennes et l’Eifel (nous avons déjà fait l’expérience de très fortes chutes de neige dans ces régions de petite montagne). Utrecht correspondait bien à nos critères : une jolie ville proche de l’autoroute et surtout une chambre en auberge de jeunesse avec une décoration originale !

Nous avions prévenu les enfants que notre chambre serait une surprise pour eux et ils étaient impatients d’arriver. Dès le hall, ils n’ont pas été déçus, entre le sapin de Noël (nous y étions le 29 décembre) et les lampes lapins tête en bas.

En effet, Utrecht est la ville natale de Miffy (appelé en néerlandais Nijntje), un petit lapin blanc créé par le dessinateur néerlandais, Dick Bruna . Honnêtement, je ne connaissais pas mais les enfants le connaissaient par des livres de la crèche. Nous avons été accueillis très gentiment et les enfants pouvaient choisir leur cadeau Miffy.

Nous avons ensuite rejoint notre chambre et c’était le bonheur absolu !

Le coin enfant

Il s’agit d’une grande chambre avec ses propres toilettes et sa douche et comportant un lit deux personnes et deux lits une personnes. Un lit bébé avait été rajouté pour la petite.

Même les serviettes sont pliées en forme de lapin !

Quelques jeux sont présents dans la chambre. Désolée, j’ai oublié de prendre en photo le coin parents… on dira que c’est le suspense !

Les serviettes, le gel douche et les draps sont fournis et les lits sont faits à l’arrivée… Après avoir découvert notre chambre, nous sommes partis nous promener dans Utrecht. L’auberge de jeunesse est située dans une zone piétonne et nous étions garés dans un parking surveillé à quelques centaines de mètres (assez cher mais dans les mêmes prix que les autres parkings de la ville).

La ville nous a plu et nous a donné envie de revenir en été. Le centre historique est harmonieux et aéré par les canaux le traversant. Nous sommes ensuite rentrés dîner à l’auberge de jeunesse. Il y avait de nombreux restaurants à proximité mais les enfants étant fatigués par une journée de voiture, nous avons préféré rester tranquillement à l’auberge. Nous avons bien mangé (mais un peu cher).

Le lendemain matin, une surprise nous attendait pour le petit-déjeuner…

Là aussi, les enfants ont adoré la décoration. Après le petit-déjeuner, nous sommes partis voir le musée Miffy. En effet, l’entrée est comprise dans la nuitée à l’auberge. Nous y sommes allés à l’ouverture (et heureusement car comme c’était un dimanche, il y avait déjà la queue).

Les enfants entre 2 et 6 ans sont globalement la cible de ce musée. Nos enfants ont beaucoup aimé mais c’était visible que notre grand (7,5 ans) commençait à être trop grand… même s’il s’est beaucoup amusé.

Le musée reprend le graphisme de Miffy et de ses amis et propose différentes pièces avec un thème particulier (maison avec une cuisine, un salon et une chambre ou infirmerie, etc.). Nous avons fini par des activités de coloriage. En tout, nous y sommes restés deux heures et les enfants étaient détendus pour affronter la dernière partie du voyage retour.

On peut même rentrer à quatre pattes par un placard de la cuisine, passer par le four et ressortir dans le salon. Il y avait beaucoup de petits tunnels par lesquels crapahuter et aussi des bornes sur lesquelles on entendait un mot (en néerlandais) et il fallait appuyer sur la bonne image. Ça a beaucoup intéressé mon grand qui n’avait encore jamais entendu de néerlandais.

J’adore ce petit chat.

Bref, nous avons tous bien apprécié cette étape et… reviendrons peut-être (mais à la belle saison) car il y a aussi une chambre train en relation avec le musée du chemin de fer d’Utrecht…