En France, le 11 novembre est férié… mais pas en Allemagne ! Logique ! On ne commémore pas un armistice quand il est celui d’une défaite. Aujourd’hui, nous allons donc tous au travail ou à l’école.

Parler des jours fériés peut être assez déstabilisant quand on habite en Allemagne car selon les Bundesländer, ceux-ci varient et peuvent, ou non, être reconnus.

Les jours fériés « bundesweit »

Le tableau précis des jours fériés

« Bundesweit », cela veut dire que ces jours fériés s’appliquent à toute l’Allemagne, à tous les Bundesländer.

La fête nationale est le 3 octobre : c’est le jour de l’Unité allemande (Tag der Deutschen Einheit). Elle a été établie par le traité d’unification signé entre la République Démocratique Allemande et la République Fédérale d’Allemagne. Elle commémore la réunification des deux Allemagne mais le débat réapparaît régulièrement de célébrer aussi le 9 novembre, jour de la Chute du mur de Berlin… et journée chargée d’un point de vue historique.

Les autres jours fériés reconnus dans toute l’Allemagne sont les principales fêtes chrétiennes, à la fois pour les protestants et les catholiques. Il y a ainsi le Vendredi Saint (Karfreitag), le Lundi de Pâques (Ostermontag), l’Ascension (Christi Himmelfahrt), le Lundi de Pentecôte (Pfingstmontag), Noël (Weihnachten) et le lendemain de Noël (Zweiter Weihnachtsfeiertag).

Se rajoutent le Jour de l’An (Neujahrstag) et la Fête du Travail (Tag der Arbeit).

Ceux variant selon les Länder

Carte trouvée ici

Les États catholiques

Le Bade-Wurtemberg et la Bavière mais aussi la Saxe-Anhalt font de l’Épiphanie (Heilige Drei Könige) un jour férié. La Fête-Dieu (Fronleichnam) est un jour férié dans le Bade-Wurtemberg, en Bavière, en Hesse, en Rhénanie du Nord-Westphalie, en Rhénanie-Palatinat et en Sarre : il a lieu un jeudi (soixante jours après le dimanche de Pâques). En 2020, ce sera le jeudi 11 juin.

L’Assomption (Mariä Himmelfahrt) est fériée en Sarre et en Bavière, mais pour cette dernière, seulement dans les paroisses majoritairement catholiques. La Toussaint (Allerheiligen) est un jour férié dans les mêmes Bundesländer que pour la Fête-Dieu… sauf en Hesse.

Les États protestants

Ils célèbrent la Fête de la Réformation le 31 octobre dans le Brandebourg, la ville libre et hanséatique de Brême, la ville libre et hanséatique de Hambourg, le Mecklembourg-Poméranie occidentale, la Basse-Saxe, la Saxe, la Saxe-Anhalt, le Schleswig-Holstein et la Thuringe. La Saxe rajoute le jour de pénitence et de prière (Buß- und Bettag) qui a lieu le mercredi avant le 23 novembre. En Bavière, ce n’est pas un jour férié mais les écoles sont fermées !

Les fêtes politiques ou historiques

Le 8 mars, La Journée internationale des droits des femmes (Frauentag) est fériée, mais uniquement à Berlin. Le 8 août, la fête de la Paix (Augsburger Hohe Friedensfest) est un jour férié seulement dans la commune d’Augsbourg (située en Bavière) ! Enfin, la Thuringe fête le 20 septembre la journée internationale de l’Enfance (Weltkindertag).

Quand on vient d’un pays ayant une grande tradition de centralisation comme la France, c’est assez étrange de voir que certains jours fériés peuvent l’être dans certaines régions mais pas dans d’autres.

%d blogueurs aiment cette page :