Le froid est arrivé à Hambourg mais le soleil était encore présent hier (jour férié dans le nord de l’Allemagne) et nous avons donc réfléchi en famille à une excursion pour profiter de ces rayons de soleil devenant rares. Il fallait essayer de satisfaire l’envie de nature de mon mari, mon envie d’histoire et l’envie de courir et de voir des animaux des enfants… Nous avons finalement décidé d’aller découvrir le Freilichtmuseum am Kiekeberg.

Les enfants avaient été très intéressés lors de la visite du musée en plein air (Freilichtmuseum) de Salzbourg (Autriche) et de la Rieck Haus à Hambourg. Nous sommes donc partis tôt et étions là à l’ouverture.

A plume et à poil

Mes trois enfants adorent les animaux. Tous les animaux, du petit cloporte à l’éléphant. Nous avons eu la joie de rencontrer dès le départ des oies de Poméranie, accompagnées de leurs oisons. Elles quittaient leur enclos près de la rivière pour en rejoindre un autre plus proche de la forêt. Les deux grands ont accompagné la dame les guidant avec grand plaisir.

Nous avons ensuite pu admirer de très beaux cochons (porc pie noir de Bentheim pour être précis) dont l’un essayait de réveiller ses congénères en les chatouillant de son groin, leur tirant seulement des grognements dans leur sommeil. En désespoir de cause, il a fini par se coucher et se rendormir.

Les enfants ont aussi détaillé les poules (des ramelshoher) rousses plutôt hautes sur pattes et des chèvres. Des moutons, des vaches et des chevaux sont aussi présents sur le site mais nous ne les avons pas vus.

Imaginer la vie quotidienne il y a 100, 200 ans

Je trouve ça toujours fascinant de pouvoir visiter des fermes des siècles précédents et d’essayer d’imaginer la vie de leurs habitants. Pour mes enfants, citadins, c’est plonger dans un monde différent où cohabitent en un seul lieu animaux et hommes.

Les espaces séparés pour les maîtres de la ferme et les différents lits-clos (plus ou moins proches de l’âtre) permettent de bien appréhender la hiérarchie qui dominait le monde agricole à cette époque.

Le musée propose de nombreuses activités de découverte pour les enfants pour explorer les techniques d’antan et les matériaux bruts. Ces activités sont signalées par une main de couleur.

Le repassage dans un joli cadre
Maman, c’est quoi ? Des forceps mon chéri !

Le bâtiment des expositions (Ausstellungsgebäude) propose, en plus de la boutique du musée, d’une petite boulangerie et d’un café, des expositions sur différents thèmes, dont les tracteurs.

De beaux bâtiments dans un cadre idyllique

La plupart des bâtiments exposés date de la fin du XIXe siècle ou du début du XXe siècle et permettent d’imaginer qu’elle pouvait être la vie quotidienne à cette époque à la campagne.

De nombreuses activités

L’agenda des manifestations est plutôt varié et rempli. Régulièrement, des fêtes thématiques ont lieu le week-end. Lors de notre visite, il y avait la possibilité de presser ses pommes pour en extraire le jus, ce qui a déjà beaucoup intéressé nos enfants.

Des anniversaires pour enfants peuvent aussi y être organisés ainsi que d’autres types de manifestations.

Merci à Laure de m’avoir suggéré d’y venir dans son commentaire à propos de l’article sur notre visite à Bergedorf.

Vous connaissez déjà ce musée en plein air ? Envie de le découvrir ?

Informations pratiques

Adresse : Am Kiekeberg 1, 21224 Rosengarten-Ehestorf

Mardi-vendredi : 09h00-17:00
Samedi, dimanche et jours fériés : 10h00-18h00
Fermé le lundi

9€ l’entrée par adulte, gratuit pour les enfants

%d bloggers like this: