Pendant nos vacances dans la Nièvre, nous avons eu la chance d’aller visiter un beau château situé dans l’est du département, en lisière du Morvan.

Informations générales

Le château d’Anizy se trouve dans la commune rurale de Limanton, entre l’écluse d’Anizy et le lieu-dit Panneçot. Il est situé à 50 km à l’est de Nevers et à une cinquantaine de kilomètres à l’ouest d’Autun.

Le château ne se visite pas car il est ouvert à la location pour des fêtes, des mariages, etc. Au choix, seuls la chapelle et le bâtiment avec le bar et les toilettes peuvent être loués (sans hébergement) ou l’ensemble du château (seize couchages), la chapelle et le bâtiment du bar. Vous trouverez plus d’informations sur les prestations et les tarifs en suivant ce lien.

Histoire du château

Lors de fouilles archéologiques, des traces d’occupation du site dès l’antiquité gallo-romaine et pendant tout le haut Moyen-Âge (inhumations, édifices, église paléochrétienne) ont été trouvées. Les bases du château actuel reposent sur celles d’une maison forte du XIIe siècle, c’est-à-dire un habitat fortifié, souvent en dehors d’un bourg mais situé près d’un lieu de passage. Pour le château d’Anizy, il s’agit de celui à gué de l’Aron pour lequel des droits de péage étaient perçus. Après avoir appartenu à différentes familles nobles, la maison forte devient la propriété de la famille de Frasnay au XVe siècle. A la fin du XVIe siècle, à la demande de Charles de Frasnay, la tour d’escalier est construite, les murs d’enceinte sont abattus. Les travaux sont terminés par Hector de Frasnay au début du XVIIe siècle.

La cour du château est donc constituée de la tour d’escalier, du logis principal et de la tour ronde, vestige des fortifications. Elle est entourée par des douves alimentées par l’Aron, le pont-levis ayant été remplacé par un pont de pierre.

L’intérieur du château a été rénové et réaménagé avec beaucoup de goût. Il était dans un état catastrophique quand les parents de la propriétaire actuelle l’ont acheté. Le rez-de chaussée (cuisine et salon actuels) était habité par les fermiers dans un confort plutôt sommaire car le château et l’église étaient devenus des bâtiments d’une exploitation agricole.

Les fenêtres permettent de bien voir l’épaisseur des murs. Les plafonds et l’escalier en bois de la tour ont été préservés et donnent beaucoup de charme à l’ensemble. Nos enfants se sont imaginés châtelains, découvrant enchantés des chambres très différentes.

La charpente de l’édifice principal a un toit en carène, c’est-à-dire qu’elle prend la forme d’une coque de bateau renversée, mais celle-ci est surmontée d’une charpente pointue, ce qui rend la première structure peu visible de l’extérieur.

De l’autre côté des douves se trouve l’église Saint-Martin d’Anizy. Elle a été désacralisée à la Révolution, vendue comme Bien national et transformée en écurie, fonction qu’elle a gardé pendant presque deux cents ans. Lors de la rénovation, le chapiteau droit et la croix du pignon ont été retrouvés et remis à leur place initiale. On aperçoit des restes de fresques et il est possible de faire sonner les cloches (ce que mes enfants ont beaucoup apprécié). L’ancienne église sert de salle de réception lors des locations.

Merci beaucoup à la propriétaire, madame Cassegrain et à madame Jeannin de nous avoir montré ce beau château ! La météo n’était pas des plus encourageantes mais nous avons eu de la chance. Si vous cherchez une location pour un mariage ou un événement familial ou professionnel, je ne peux que vous recommander le château d’Anizy et son bel environnement.

%d blogueurs aiment cette page :