Actualisation : l’Alte Harburger Elbbrücke est en travaux depuis le 15 mars 2021 jusqu’au 31 décembre 2021. L’accès est interdit dans les deux sens et la traversée à pied ou à vélo se fait désormais par le pont parallèle du 17 Juin. Source de l’info.

Hier, nous sommes allés découvrir un pont emblématique de la ville de Hambourg : l’Alte Harburger Elbbrücke, le vieux pont de Harburg sur l’Elbe. Le lieu est facilement accessible en transports en commun en prenant d’abord le S-Bahn S3 (direction Neugraben / Buxtehude) jusqu’à Wilhelmsburg puis le bus 152 (direction Friedhof Finkenriek) jusqu’à l’arrêt König-Georg-Deich ou bien le S-Bahn jusqu’à Harburg-Rathaus puis le bus 154 (direction Berliner Tor) jusqu’à l’arrêt Süderelbe (Süd). Avec le premier trajet, on arrive au nord du pont (côté Wilhelmsburg) et avec le second au sud (côté Harburg). D’autres lignes de bus passent à proximité.

Le pont… vu depuis l’arrêt de bus

D’une longueur totale de 474 mètres, ce pont metallique est constitué d’arcs en acier et est encadré par deux porches monumentaux en grès, celui de Harburg au sud et celui de Wilhelmsburg au nord. Il reliait à l’origine les villes prussiennes de Wilhelmsburg et de Harburg, leur intégration comme quartiers hambourgeois se fera en 1927 lors de l’extension officielle de la ville de Hambourg.

L’entrée sud avec les armes de la ville de Harburg
L’entrée nord avec les armes de la ville de Wilhelmsburg

La construction du pont a été assurée entre 1897 et 1899 par l’entreprise MAN Gustavsburg (fondée en Hesse en 1859), l’objectif étant de créer une première liaison ferroviaire directe entre les deux rives de la Süderelbe. Son inauguration officielle a eu lieu le 30 septembre 1899 en présence de l’empereur Guillaume II. Les deux portails étaient alors surmontés de couronnes et de l’aigle impérial.

Photographie d’archive consultable ici

Jusque dans les années 1970, la partie centrale du pont était donc dédiée aux rails des tramways et il y avait des passerelles rajoutées sur les côtés pour les piétons et les cyclistes. Celles-ci ont été démontées entre 1980 et 1995 et, depuis, le pont est uniquement piétonnier et cyclable. Le trafic routier et ferroviaire emprunte les ponts parallèles

Le pont routier du 17 juin

A lire aussi : Le 17 juin… la fête nationale allemande oubliée

Les environs immédiats se prêtent peu aux balades car l’endroit est coincé entre le port industriel, des échangeurs, la voie rapide et les voies de chemin de fer… Nous sommes repartis directement en bus après l’avoir traversé mais l’on peut rejoindre rapidement des espaces plus propices comme le Wilhelmsburger Inselpark, dont une des entrées est vers la station de S-Bahn Wilhelmsburg.

A lire aussi : Le Wilhelmsburger Inselpark, cent hectares de nature pour se dépenser

C’était une sortie intéressante qui s’inscrit bien dans mon intérêt marqué pour l’histoire industrielle de Hambourg. Et vous ? Est-ce une branche historique qui vous attire ?

%d bloggers like this: